Vendredi 18 – dimanche 20/11 : Puiser dans la sagesse du corps, stage de Psychoénergétique

Puiser dans la sagesse du corps

Un atelier de trois jours avec Irene Tobler, co-fondatrice de PsychoEnergetics Training

« Tu n’as pas besoin d’être bon
Tu n’as pas à marcher à genoux
Pendant une centaine de miles à travers le désert
Tu as seulement à laisser ce doux animal, ton Corps
Aimer ce qu’il aime… »

Mary Olivier

Vivre dans la société occidentale a un prix. Dès le plus jeune âge, nous privilégions l’esprit à la matière, la pensée rationnelle à la sagesse du corps. Lorsque nous perdons contact avec la profonde sagesse intuitive de notre corporalité, nous perdons également le contact avec la nature et le monde qui nous entoure.
Je crois que vivre déconnecté de notre corps fait partie des raisons pour lesquelles nous détruisons collectivement notre belle planète. Lorsque nous sommes en harmonie avec notre corps, nous nous soucions naturellement des autres et du monde.

Concrètement, nous incarnons notre histoire biologique ainsi que les assomptions, orientations et attentes non contestées de notre famille, nos ancêtres et la société. Celles-ci, ainsi que des parties oubliées et rejetées de notre histoire, sont stockées dans notre corps et envoient à notre environnement des messages dont nous sommes en grande partie inconscients et qui sont souvent incompatibles avec nos valeurs et nos intentions conscientes.

Notre ton de voix, nos mouvements et gestes, nos expressions posturales et faciales, notre regard et nos affects disent à notre entourage ce que nous attendons d’eux et de la vie en général. Attentes basées sur nos premières expériences de vie. Nous captons également ces signaux des autres, ce qui, avec nos préjugés personnels et culturels, façonne notre perception d’eux et nos réactions. Tous ceci est majoritairement inconscient.

En observant ces signaux corporels, nous pouvons nous ouvrir aux mémoires qui n’ont pas été gérées et se connecter aux émotions qui surgissent, leur permettant de se mettre en mouvement. Ainsi nous pouvons retrouver notre comportement protecteur originel. Ce processus nous aide à explorer de nouvelles façons d’être et d’agir et à accéder à une plus grande liberté de choix et à une nouvelle joie de vivre.

Cet atelier hautement expérientiel a une approche du bas vers le haut (du corps à l’esprit) pour se connecter avec les traumatismes développementaux et transgénérationnels.

  • Nous contacterons ce qu’il est nécessaire de mettre en œuvre pour entrer pleinement dans l’expérience et la vulnérabilité d’être un corps et de se connecter avec d’autres corps. Nous expérimenterons ce que signifie vivre et agir du bas vers le haut, plutôt que du haut vers le bas. Il existe de nombreuses façons de conceptualiser notre expérience incarnée au lieu de la vivre pleinement. La différence doit être vécue.
  • Dans notre travail avec les autres, nous apprendrons à prêter attention aux expressions corporelles de notre binôme et aux messages inconscients, tels que les gestes interrompus, les mouvements dissonants, le ton de la voix, etc… tels qu’ils surviennent pendant la séance et peuvent être ressentis et observés. Nous accorderons également une attention particulière à la façon dont nous sommes affectés par nos clients. Ce processus exigera de nous d’être profondément présents, ouverts, curieux et incarnés. Nous devrons aussi ralentir, pour porter une attention particulière aux moments d’opportunités fugaces. Nous apprendrons comment approfondir un processus, étape par étape, en étant spécifiques et ouverts dans notre approche consciente. Nous travaillerons en diades, triades, ainsi qu’en groupe.
  • Notre corps sera notre première ressource, tout intégrant le corps-esprit. Nous pratiquerons la méditation pleine conscience, centrée dans et à travers le corps, pour approfondir notre expérience d’être dans le corps. Nous explorerons le mouvement et la voix pour accéder à plus de liberté d’expression corporelle.

Cet atelier s’adresse aux thérapeutes ainsi qu’à toute personne ayant un intérêt sincère à poursuivre son propre développement personnel.

Stage en anglais traduit en français par Laurence Guillou, certifiée du programme PSEN.

Date : Du vendredi 18 au dimanche 20 novembre 2022. De 9h30 à 17/18h.
Lieu
 : Maraval à 15 min d’Albi. Covoiturage organisé. Cuisinier sur place. Possibilité de dormir sur place. réserver au : 
09 72 51 17 01 ou club.fataiji@gmail.com   https://centre-ressourcement-energetique-maraval.fr
Participation : 340€ avant le 1er novembre et pour les adhérents de l’association. Sinon 370€. Cette participation ne comprend pas la nourriture ni le logement.

Si vous souhaitez en savoir plus sur la formation PSEN : www.psentraining.com